Les contenus téléchargeables, une arnaque.

by

On s’efforce sur ReflectereGame depuis les débuts du site à vous montrer les points forts et les points faibles de cette génération de consoles. En particulier, les points faibles. La presse spécialisée ou généraliste ayant tendance à ne pas trop s’appesantir sur ces petits points noirs qui ternissent chaque nouvelle fournée de consoles. Aujourd’hui, j’ai décidé d’aborder l’épineuse question des DLC (contenus téléchargeables). C’est la grande mode aujourd’hui, une pratique qui se systématise de plus en plus, télécharger en payant pour pouvoir jouer une bribe de plus à notre jeu favori.

Véritable exploitation abusive du joueur, on oublie un peu trop souvent de pointer cette pratique particulièrement cynique qui consiste à vous faire acheter des jeux à 60/70 euros neufs puis à débourser encore des 3, 4 euros voire 5 ou plus pour avoir un niveau supplémentaire ou que sais-je ? Payer, payer plus, encore et encore. C’est la devise de bien des développeurs, des distributeurs, qui n’hésitent pas à taper là où ça fait mal, votre porte-monnaie.

argent_gagner

Par ici la monnaie !

Les exemples en date sont nombreux. Ils concernent aussi bien des jeux uniquement téléchargeables (Wiware, XBLA, PSN) que des jeux trouvables dans le commerce avec une belle boîte. Prenons le cas de Megaman 9 sur Wiware. Une fois le jeu téléchargé vous allez avoir accès à plusieurs packs téléchargeables. De petites sommes en petites sommes, on perd rapidement ses plumes. Par exemple, pour jouer au mode Enlesse Attack (un niveau sans fin où il faut aller le plus loin possible) il faudra lâcher 300 Wii Points (environ 3 euros). Pour jouer en mode Hero, autrement dit avec un niveau de difficulté plus élevé, 100 points (1 euros). Au final si vous téléchargez tous les packs, vous en aurez pour 8 euros environ. Pas mal, surtout pour avoir un mode de difficulté, une skin d’un boss battu ou des modes annexes. Toutes ces choses déblocables avant par votre effort et votre persévérance.

Car le problème est là, toutes ces choses étaient disponibles gratuitement avant cette manie du DLC. Elles étaient tout simplement incluses dans le jeu et n’attendaient que quelques codes de triche ou des efforts de votre part pour s’offrir à vous.  Un nouveau mode de jeu, un nouveau mode de difficulté et j’en passe. Aujourd’hui, on paie. Le joueur est vu plus que jamais comme une bonne vache normande et on se dit probablement chez les éditeurs que des gens achetant 60/70 euros leurs jeux peuvent bien lâcher encore 5/10 euros en plus pour du DLC initialement prévu dans le jeu. Ce serait dommage de s’en priver.

pigeon

Un bon gros pigeon

Le pire dans cette situation, c’est quand un jeu met en avant son DLC exclusif (ou plutôt une console comme la 360). C’est le cas de GTA IV avec des missions uniquement téléchargeables sur 360. Ouah ! Quelle chance, quel bonheur ! Je vais pouvoir faire une nouvelle campagne avec un nouveau héros, The last and the damned, en rajoutant quelques euros à mon GTA IV. A l’heure de la dématérialisation, cette conséquence est probablement l’une des plus méprisables.

Au final, rares sont ceux à s’offusquer de cette pratique, chez les gamers et encore moins chez les développeurs. Mais il arrive que certains besogneux de la manette sortent de leur droit de réserve et se mettent à balancer sévère. C’est le cas de deux employés de Crystal Dynamics, les gens bossant sur la série Lara Croft, qui n’ont pas hésité à dire leurs quatre vérités sur les forums de tombraiderforums.com.

Que disent-ils ? Clairement que le DLC exclusif pour la 360 du dernier Tomb Raider, Underworld, aurait dû en fait être inclut dans le jeu et qu’au début du développement il n’était pas prévu de proposer cela en téléchargement. Aucun DLC à la base.  Voici un extrait traduit, « Demandez à n’importe qui dans la boîte, et s’ils sont honnêtes, ils vous diront que 40% du DLC aurait du être inclus dans le jeu à l’origine. Mais ça n’a pas été le cas, car ils espéraient vendre plus d’exemplaires sur Xbox 360, et le DLC de l’époque semblait un peu trop maigre. Alors, on nous a demandé d’amputer des parties du jeu pour les inclure dans le DLC. ». Sympa, non ?

chat-02

Dès que je me lève, je viens te botter le cul !

En bref, on nous vend des jeux incomplets qu’on complète par la suite sous forme de DLC faisant augmenter encore un peu plus la facture. Y a des baffes qui se perdent…

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

5 Réponses to “Les contenus téléchargeables, une arnaque.”

  1. Néant Says:

    3 jeux quand même : Oblivion, Fallout 3 et GTA 4. Ces trois jeux ont du véritable contenu supplémentaire : une nouvelle aventure. Là j’applaudis.
    Pour tout le reste, je suis dégoûté. Je rêve de contenu téléchargeable depuis l’ère 32/64 bits, et lorsqu’on y arrive, plutôt que de sortir du gros contenu un an après la sortie d’un jeu histoire de rebooster son intérêt, les développeurs sortent deux vieilles skin et une nouvelle arme une semaine après la sortie de leur jeu et puis basta. Comme tu dis, c’est de l’attrape-pigeon et un manque de respect incroyable vis à vis du joueur. Que dirait le public si on lui disait qu’il peut revoir la scène finale d’un film, non plus avec des pistolets tout pourris mais avec des Gatling et des mg-42 comme c’était prévu au départ ? Mais pour cela, il doit repayer son billet… Ou qu’il doit aligner 3 euro supplémentaires s’il veut avoir accès à une scène clé entre deux séquences… Ca n’a aucun sens.

  2. Jack972 Says:

    C’est vrai que les DLC sont en quelque part de gros « attrapes-pigeons » dans la mesure où certain contenus devraient être inclues dans le jeu dès sa sortie. Cependant dans certains cas il permettre d’augmenter considérablement la durée de vie (et la replay-value): je prend l’exemple de certains fps dont le réel intérêt ce trouve dans leurs mode en ligne comme Halo3 ou COD4; je trouve cela intéressant de pouvoir s’essayer sur de nouvelles cartes à condition que celles ci ne soient pas trop chers et soient relativement « bien faites ».
    Après c’est difficile de critiquer la multiplication de ce genre d’offre car avec l’augmentation des couts de développement des jeux on peut comprendre que les développeurs cherchent à amortir ces derniers.
    Pour ma part mes DLC se limitent aux cartes supplémentaires de COD4(que je trouve excellentes mais trop chers) et à tous ce qui est gratuit (c’est a dire pas grand chose).

  3. Robert Patrick Says:

    Marrant que cet article ne parle pas du véritable scandale concernant les DLC : non pas le contenu supplémentaire (= qui n’existe pas sur le disque acheté) mais le contenu DEJA INCLUS à débloquer par la suite.
    Donc tu achètes ton disque (genre euh… Minna no Golf5) et plusieurs mois après tu peux payer pour télécharger du contenu qui est DEJA sur ton disque, mais non-accessible.
    Ça c’est abusé.
    Mais sinon, ça n’a rien de propre au contenu téléchargeable. Par exemple Final Fantasy X-2, ben c’est dans le titre : c’est le 10, mais en version 1.5. Donc c’est l’équivalent d’un DLC, mais sauf qu’à l’époque tu te tapais l’achat d’un nouveau jeu. Carrément.

  4. alfoux Says:

    Je ne connaissais pas cette pratique Robert Patrick pour être honnête. C’est tout aussi lamentable, je l’admets. Après pour revenir sur les DLC Néant a rajouté ce qu’il fallait. De rares exceptions font honneur à la pratique mais la plupart n’en valent pas la peine et sont plus le résultat d’une politique marketing mesquine que d’une volonté créatrice débordante.

  5. Arnold Says:

    Je viens de dépenser 1600 Pts microsoft pour Crysis 2 pour ses 2 map pack et aucun joueurs et biensur l’article est non remboursable…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :