Le Home fait le ménage

by

Nouvel article sur la censure, je vous invite d’ailleurs à relire les très bons billets de Neantderthal sur No More Heroes ou encore Wipeout HD, cette fois-ci c’est du Home de la PS3 dont je vais vous parler. Les utilisateurs de la dame noire l’ont attendu bien longtemps, très longtemps même, pour aujourd’hui constater que la bête plante régulièrement, souffre de pas mal de défauts, passons, mais surtout que le soi-disant « espace communautaire » a une légère tendance à exclure des communautés justement.

pshome1

"Pas un Juif, pas un pédé...ça sent l'épuration."

Tendance Pétain, le Home refoule les homos, les juifs et les chrétiens. Dans le domaine sexuel, les mots « gay« , « lesbian » ou « bisexual » sont tout simplement interdits. Impossible donc de créer un groupe ou que sais-je encore. Sony ne tolère que les hétéros, les autres n’ont qu’à retourner chez leur psy. Au niveau religieux, le Home se la joue fasciste des années 30 en lançant un hommage virtuel aux pamphlets antisémites. En effet, les mots « Jew » (Juifs) et « Christ » sont interdits. Il est d’ailleurs étrange de voir que « Muslims » pour musulmans ne le soit pas, pourquoi ce traitement de faveur ? Peut être pour se racheter de la bourde Little Big Planet, on ne sait jamais…

L’intelligence incroyable du Home, puisque tout ceci est géré automatiquement, va jusqu’à vous interdire d’écrire « Hello » car ce dernier contient l’horrible « Hell » qui signifie l’enfer. On se demande pourquoi le Home a mis si longtemps pour débarquer quand on constate un système de filtre aussi lamentable et absurde. On serait presque prêt à élaborer des théories fumeuses. Par exemple, peut être que Sony, pour des raisons financières, aurait délégué la finition de la chose à un studio russe spécialisé dans les FPS.  Un travail de porc en somme.

afp-photo-150725

"Nous avoir créer Home Sony...Ya !"

Mais le géant japonais justifie un tel naufrage, et se planque pour éviter les pierres, en rappelant qu’il ne s’agit que d’une bêta, ben voyons…les utilisateurs attendaient probablement quelque chose de meilleure qualité. Je doute que les utilisateurs d’une PS3 soient aussi  enthousiastes que des joueurs PC bavant devant un Stalker bugué jusqu’à la moelle.

geek1

"Ouah Stalker c'est génial, je vais devoir m'acheter une nouvelle GForce mais ça changera rien aux bugs...trop bon !"

Le plus amusant finalement par rapport à cette affaire c’est de voir que, justement, les censeurs ne sont pas forcément là où on le croit. Les gamers, et la presse d’ailleurs, ont tendance à stigmatiser Nintendo en présentant la firme comme de « vilains censeurs » coupant partout là où ça dépasse. La chose n’est pas fausse, plus dans le passé que dans le présent d’ailleurs. Seulement, quand on regarde de près les Miis et le Mii Chanel permettant de télécharger d’autres personnages, on voit tout de suite que la liberté est là.

Le nombre de Miis censurables sont légion. On peut s’offrir gratos un Hitler, un Staline, un Le Pen et j’en passe sans que cela ne choque aucunement Nintendo. De même, on a parlé il y a quelques mois de pseudos outrageants sévissant sur Mario Kart Wii. En effet, des petits rigolos s’amusaient à se nommer Mussolini ou même, comble de l’infamie, à mettre des croix gammées autour de leur pseudo (peut être un hommage au svastika originel). Sur certains forums, on parle même de pseudos disant « Arabi Foria » ce qui signifie « Les arabes dehors« , du corse.

Pour illustrer cette liberté totale, qui horripile nos plus beaux censeurs et nos plus ardents défendeurs de la liberté d’expression, voici une petite vidéo de mon Mii Chanel pour montrer les possibilités de customisation des avatars. 

 

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

13 Réponses to “Le Home fait le ménage”

  1. Néant Says:

    La censure peut aussi exciter la création. A la place de dire « Le Christ était Juif » on dira « Le Nazaréen était un youpin », enfin, « on » c’est pas moi. J’ai plus d’imagination, quand même.

  2. Karvamax Says:

    C’est positif que des mecs se baladent impunément avec des MII en Hitler ????

  3. Néant Says:

    C’est positif que des centaines de milliers de « révolutionnaires » arborent la tête d’un criminel de guerre – Guevara – en public ? ou l’effigie soviétique (logo et CCCP) responsable d’au moins 10 fois plus de morts que le nazisme ? Faudrait punir les quelques types qui ont un Mii Hitler et et laisser passer les effigies communistes en pleine rue ?

  4. Aalok Says:

    Si je puis me permettre…

    Il y a 2 conceptions de la liberté d’expression.

    – celle de Locke de type anglo-saxone qui tolère tout y compris l’intolérant. Ce qui permet à un américain moyen de se ballader dans la rue avec un tee-shirt « proud to be NAZI » en toute légalité.

    -il ya la conception Kantienne et plus simplement franco-républicaine qui consiste à poser des limites pour le bien du plus grand nombre. L’idée étant d’assurer un espace le plus vaste possible ou le plus grand nombre peut vivre ensemble et non côte à côte.

    En France les propos homophobes (par exemple) sont donc interdits. Le tout est de savoir ou commence ou non l’homophobie (voir l’affaire vaneste sur le sujet pour comprendre que le sujet est extremement complexe).

    Donc concernant le JV son caractère international le rend sujet à 2 conceptions de la liberté qui s’opposent. Et le simple à faire dans ce cas consiste à utiliser le plus petit denominateur commun.

    Aux USA on a pas le droit de dire « fuck » devant un enfant. En France on a le droit de dire « merde » mais pas « je t’emmerde » (ce qui est une insulte carcatérisée)… Demander à un programme de faire le distingo…

    Enfin me concernant j’ai été « victime  » de censure dans le JV, les personnages de mon projet d’étude avaient les couilles à l’air… Mais bon ceux sont des humano¨des mal dégrossis. Bah ça n’est pas passé plus loin que le stade de mon école. impossible de presenter le jeu à des concours avec… On a du couper les roubignoles. Pas le courage de batailler tant on sent le poids de milles tabous et interdits moraux… Vaste débat…

  5. alfoux Says:

    Bravo Aalok pour cette intervention, on est pas habitué sur ReflectereGame à des commentaires comme ça.

    Je tenais juste à ajouter cela en supplément de l’article, dans les commentaires car c’est plus une idée personnelle que le compte-rendu d’un fait, ce qui me gêne dans la censure c’est le censeur. Car au fond qui est-il pour penser que telle ou telle chose est intolérable ou censurable ? Quelle autorité l’auréole d’un tel pouvoir ? Je me méfie de ces juges à la petite semaine et c’est pourquoi ma conception est celle d’une liberté d’expression réelle donc totale. Du coup, par rapport à ce que Aalok dit, je serais, pour une fois, du côté de Locke.

  6. Néant Says:

    Ne décourage pas. Les bourses de ton personnage seront peut être tolérées au Japon. Rien qu’à voir les Tanukis ou les chats dans Kié la Petite Peste, les japonais semblent assez ouverts aux boules. Sans parler de tous les mangas où un ‘ticule sort du short, un gros cliché japonais.

    Mais il est vrai que chaque société à ses particularités morales. De là à parler de tabous, ça me semble un peu fort.

    Et personnellement, la censure ne me choque pas. Il y a toujours un moyen de la contourner et de faire passer son idée de manière plus intelligente. Par contre, je ne supporte pas le deux poids deux mesures comme je l’ai signalé dans un commentaire précédent. Si on bannit tous les noms nazis, on bannit tous les noms communistes, sans exception.

  7. rosco Says:

    L’auteur de l’article confond censure et ségrégation en passant par des comparaison absurde.

    Si le mot « gay » est censuré je ne vois pas en quoi cela empêcherait les utilisateurs homo de se créer leurs groupes dans le Home, de toute façon un joueurs se disant homo ne sera jamais exclus du réseau de même le mot « nègres » est lui aussi censuré, doit-je voir ceci comme une forme d’exclusion des noirs dans Home ? Il ne faut pas tout mélanger.
    Malgré que le système de censure du Home soit assez merdique (faut dire que ce système est présent dans tous les MMO), je ne suis pas opposé à ce qu’il y ait une modération dans ces espaces communautaires.

    Dans la 1ere version beta du Home, de nombreux utilisateurs (dont moi) se sont plaints de voir cet espace pollué par des troll qui ne passaient que leurs temps a insultés et menacés les utilisateurs sans raison, censurés ces propos n’est pas une atteinte à la liberté d’expression puisque ce qui ont été déclarés ne rassemblaient pas à une opinion. Les mots juifs etc,…. qui sont censurés ont tendance à être inclus dans des phrases insultantes, malheureusement le système de modération fonctionnant de manière absurde ne pourra pas faire le distinguo entre le second degrés et ce qu’il ne l’est pas.

    Dans une société civilisé et démocratique, on donne le droit aux gens d’exprimer leurs opinions, mais en aucun cas on peut leurs permettres de porter atteinte à l’intégrité d’un individu, aux USA même s’il y a une liberté d’expression totale, il est interdis de tenir des propos diffamatoire et de menacer.

  8. Néant Says:

    Alfoux répondra mieux que moi mais il me semble, bien qu’implicitement caché sous le second degré, qu’il voulait montrer que l’interdiction de certains mots et champs lexicaux réduit les possibilités communautaires, dans le sens où le mot définit des spécificités, spécificités qui sont niées à partir du moment où leurs référents linguistiques sont refusés par le « système ».

  9. Aalok Says:

    bien justement dans la pensée Kantienne ce qui borne la liberté c’est la notion d’impératif catégorique :

    « Agis de façon telle que tu traites l’humanité, aussi bien dans ta personne que dans tout autre, toujours en même temps comme fin, et jamais simplement comme moyen. »
    « Agis selon la maxime qui peut en même temps se transformer en loi universelle. »
    « Agis selon des maximes qui puissent en même temps se prendre elles-mêmes pour objet comme lois universelles de la nature. »

    Ou plus prosaïquement l’article 4 de la DDHC :

    « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi. »

    L’idée générale c’est d’assurer un espace de reglement des conflits pacifié en limitant les antagonismes… Le problème de la pensée de Locke et de la liberté intégrale c’est qu’elle permet d’exprimer son aversion de l’autre. American History X montre bien (dans les 2 camps) comment ce système tolère l’expression de tensions et de haines puissantes et donc favorise le conflit.

    En Israël les orthodxes sont contre l’affichage des affiches de campagne de Tzipi Livni parce que c’est une femme… T_T et qu’il est indécent de montrer une femme en photo (mais youpi). Peut-on tolérer de tels comportements obscurantistes ? Peut-on tolérer en somme de proner la haine de l’autre ou la haine de soi et laisser appliquer même toute forme de servitude volontaire ?

    Je prefère un espace de liberté optimal, où l’expression des idées sont bornées par la loi dans le but de ne pas pouvoir attaquer l’autre sur des critères autres que raisonnable. J’aime pouvoir porter les cheveux longs en sachant que personne n’a le droit de me critiquer parce qu’il n’aime pas les cheveux longs… La loi protège ma liberté d’être.

    Le problème de Locke et du relativisme en général c’est qu’il tolère dans son essence le conflit et qu’au mieux il ne prone que le « vivre côte à côte », là où l’idéal républicain prone le « vivre ensemble ».

    Et qu’au final en étant plus tolérant il devient en réalité plus intolérant dans les faits, puisque il tolère l’intolérance…
    Ce qui donne un système sur le papier plus libre, mais en réalité plus liberticide…
    Et c’est comme ça que LBP est repoussé à cause de l’histoire obscure que l’on connait… En France LBP serait sorti dans les temps quoi qu’il arrive !

    Voir aussi au Canada toute les dérives ubuesques sur l’application de la notion d' »accomodement raisonnable ».

  10. alfoux Says:

    Encore une fois le problème de la censure c’est le censeur. Comment peut-on dire que tel propos est « intolérable » ? Qui est-on pour adopter une posture de juge suprême ? Au fond, les mots sont plus subtiles qu’ils ne semblent nous le montrer. Il y a bien le second degré, l’usage littéraire des mots et même la provocation. C’est bien en philosophie que l’on démontre l’importance de l’analyse entre ce que l’on fait et ce que l’on pense. On peut très bien dire des mots ou des expressions « intolérables » mais qui sont finalement le simple résultat de blagues potaches, de provocations gratuites sans faire des auteurs des propos des antisémistes, anti-arabes et compagnie car ils ne ressentent pas de haine et ne sont pas racistes.

    Le problème du « vivre ensemble » c’est qu’il est assez hypocrite. On prône cette belle idée alors qu’on ne cesse de constater la règle du « deux poids, deux mesures » qui fait que l’on défend plus l’un que l’autre en n’hésitant pas à avoir la main lourde sur l’un et la culture de l’excuse sur l’autre. Le conflit est terrible ici car on écrase certains avec le sourire, à la soviet’, en disant que tout va bien et qu’on prône le vivre ensemble alors qu’au fond on ne fait qu’écraser les moins contraignants.

    La liberté d’expression est ce qu’elle est, elle peut déplaire parfois, offusquer mais elle doit être malgré tout car elle n’a pas à se soucier de notre confort moral.

    En fait, la censure telle qu’on la pratique est révélateur de la société dans laquelle on est. La pratique est moralement douteuse, on pense pouvoir tout soigner, couper tout ce qui dépasse et au final tout contrôler mais la société se base sur l’homme et l’homme est instable et imprévisible et surtout, même s’il est policé, garde en lui une part de sauvagerie indéniable.

  11. Néant Says:

    Je rajouterais une seule chose : Aalok cite la DDHC. Très bien. Quelle légitimité a ce tas de papier et d’encre ? Nada. C’est la Bible des francs-maçons (preuve : tous les symboles francs-mac). Le jour où on demandera au peuple d’écrire SA déclaration des droits de l’homme et du citoyen, là ce texte aura une crédibilité. La DDHC a autant de valeur qu’un torche-cul ou qu’un préchi-précha scientologue. Tout ça pour dire que même derrière le libertaire il y a une morale, et souvent bien plus fanatique que spirituelle. Le principal à mon sens, c’est la transparence. Une censure transparente, qui affiche clairement ses principes et ses limites me convient parfaitement. A contrario, une censure qui repose sur des notions creuses et qui fait preuve de flexibilité selon les cas est très dangereuse et liberticide. Tous les problèmes de censure aujourd’hui sont la cause des société multi-culturelles. Comment concilier des morales antagonistes dans un même pays (libéralisme / christianisme / islam / etc.) et poser un cadre clair à nos libertés ? Personne ne sera jamais satisfait.

  12. rosco Says:

    Le principal à mon sens, c’est la transparence. Une censure transparente, qui affiche clairement ses principes et ses limites me convient parfaitement.
    ——————————
    Il y a les chartes dans les forums et les MMO (dont Home) qui disent cliairement les limites qui sont imposé dans ces espaces, soit tu l’acceptes soit tu refuses.

    Tous les problèmes de censure aujourd’hui sont la cause des société multi-culturelles. Comment concilier des morales antagonistes dans un même pays (libéralisme / christianisme / islam / etc.) et poser un cadre clair à nos libertés ?
    ————————————————————
    Même si la société n’était pas multi-culturelle, les morales antagonistes existeraientt toujours….pensée religieuse contre athée, extrémistes contre modérés, conservateurs contre progressistes, darwinistes contre créationnismes, etc. Des cas qu’on peut voir dans pas mal de pays.

    A moins que tout le monde pense pareil (donc la censure n’existerait pas), la réalité est qu’on n’aura jamais de réponse sur ce qu’est réellement la liberté (société sans loi ?)

  13. Néant Says:

    On part en HS mais pourquoi pas. Pensée religieuse contre pensée athée ? Cela n’existe QUE depuis le modernisme et la fameuse DDHC (Diviser pour mieux régner ?). Extrémistes contre modérés ? Un non-sens pour moi. Conservateurs contre progressistes ? Non, tout simplement anti-libéraux contre libéraux. Darwinistes contre créationnistes ? Un fausse opposition puisque la théorie de Darwin est partiellement réfutée aujourd’hui et que les derniers travaux vont plutôt dans le sens des créationnistes, même si certaines parties de leur théorie sont ridicules. La religion est avant tout culturelle. La pratique est minoritaire et la vraie foi aussi. Les libéraux, modernistes, athées et progressistes sont justement ceux qui veulent rompre avec leurs traditions et leur culture, tandis que les « autres » s’accrochent à leur identité. Le seul antagonisme se situe entre les déculturés et les enracinés. Morale libérale flexible selon les accomodements capitalistes et morales ancestrales intelligibles (religions et particularités anthropologiques) sont les deux pôles réels. Evidemment ce n’est pas nouveau, mais la société multi-culturelle complixifie ce schéma en multipliant les morales ancestrales souvent antagonistes entre-elles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :