Bilan 2008 sur 360 par Alfoux

by

top-flop-alfoux2

Faire le top/flop d’une console c’est toujours se risquer aux cris des hordes de fanboy et autres fans de tout poil. Mais tant pis, j’ose avec Neantderthal dresser le bilan de l’année 2008. Ici, petit retour sur les titres sortis sur la Xbox 360. Un retour critique purement subjectif.

 

La crème :

Ces jeux qui méritent des applaudissement, qui procurent tant de plaisir. Bref,  le haut du panier, les hits de l’année 2008 de la 360.

 

army4
Des mecs, des vrais, des durs…des tatoués

Army of two

Enfin du co-op local qui a de la gueule. Un système de customisation qui a de la gueule, des scènes marquantes, des blagues bien grasses, un tandem de bourrins et en toile de fond une critique pas idiote de la privatisation de l’armée. Un titre qui vaut bien plus que ce qu’on a voulu dire. Une bonne dose de fun.


20080829_dead_space_011
« L’enfoiré, il me fait un suçon »

 

Dead Space

Probablement le meilleur survival de cette année 2008. Malgré une fin « nanardisante« , on a la droit à une narration accrocheuse avec des environnements angoissants et très bien mis en scène. Les armes et la customisation sont des idées bien exploitées. Une nouvelle référence vient probablement de s’imposer.

 

 

fable_2_art_072
« On a poussé tellement loin l’interaction qui si tu souilles le trottoir je peux me récolter une prune. Trop fun ! »

 

Fable II

Grosse amélioration du I, cette suite est mieux pensée, mieux réalisée et surtout mieux narrée. L’évolution du personnage, ses interactions avec la société sont les points forts du soft. Certes, toutes les promesses ne sont pas là mais un pas a été fait, et un beau pas en plus.

 

 

fallout3-200-mar251
La mode printemps-été 2080

 

Fallout 3

Une ambiance qui séduit dès le premier coup d’oeil, des quêtes annexes prenantes et le plaisir de se balader entre les décombres à flinguer de la racaille. Et puis, un Oblivion sans elfes, sans trolls et compagnie, ça fait plaisir.

 

 

gears_of_war_chainsaw_screenshot1
Aujourd’hui, promo sur les côtelettes. Deux pour le prix d’une.

Gears of War 2

Une suite plus dantesque, une mise en scène plus impressionante et à la clef une nouvelle référence du TPS. D’accord, on observe encore des défauts de jouabilité (couverture et compagnie), ok certaines phases sont en-deçà du reste et pourtant, malgré ça, GOW2 surclasse ses collègues en la matière.

 

Les bonnes surprises :

Jeux sympathiques voire pas mal du tout, ils leur manquent pourtant ce petit quelque chose que les hits ont et que eux n’ont pas.

viking__battle_for_asgard-xbox_360screenshots12322vbfa_image30_01
« Hé merde, on a encore injecté des saloperies de monstres à la Peter Jackson »

Viking : Battle for Asgard

Une certaine répétition de l’action, un système de combat pas assez poussé et pourtant l’ambiance viking, les grandes plaines vertes (avant qu’elles ne rougissent par le sang de vos adversaires) sont autant de points forts pour ce jeu. Loin d’être un hit, il parvient cependant à nous offrir quelques heures agréables de jeu.

 

11
C’est fou ce qu’on peut faire en assemblant des hachoirs à viande.

Dark Sector

Je craignais une pâle copie de GOW et compagnie mais il n’en est rien. Si on accepte le scénario nanar et qu’on oublie le manque du charisme du héros on se retrouve avec un petit jeu pas vilain du tout. Le principe du disque fonctionne plutôt bien et le gameplay est bien huilé. Sympa.

 

gta4_haut2231
« Enkulé d’flikk »

GTA IV

Trop répétitif dans ses missions, un principe qui ne parvient pas vraiment à évoluer, GTA IV parvient pourtant à s’imposer comme un bon jeu. Le scénario est intéressant mais pas assez exploité sur certains points, l’idée du portable et les quelques nouvelles idées sont les bienvenues mais il lui manque quand même un peu de grandeur pour prétendre à plus.

 

battlefield-bad-company
« POGNOOONNN !!! »

Battelfield : Bad company

Un FPS intéressant mais qui pêche sur plusieurs points. La liberté promise n’est pas vraiment là, la campagne manque un poil d’envergure et les ennemis se focalisent trop sur vous (on est un groupe pourtant). Des défauts certes mais des qualités surtout qui montrent une certaine maîtrise du sujet. Un à-côté de COD4 pas piquer des hannetons.

 

left4dead1
La Défense, quartier des affaires. « C’est vraiment la crise… »

Left 4 dead

Valve sait faire son boulot mais oublie d’apporter au jeu plus que les éléments de base d’un mod réussi. Résultat, on enchaîne les missions avec plaisir au début puis avec un brin de lassitude par la suite.

 

mirrors-edge-20080228010820880_640w1
« J’ai pas intérêt à osciller du cul sinon c’est la chute. »

Mirror’s Edge

Le premier essai de cette nouvelle licence n’est pas totalement réussi mais les quelques éléments positifs qui s’en dégagent suffisent à nous procurer quelques heures de plaisir. Il n’y a qu’à espérer une suite avec une narration un peu plus surprenante et surtout l’éradication des défauts de ce premier opus, sinon…

 

 

Les petites déceptions :

Ils accumulent trop de défauts et d’imperfections pour prétendre à un autre classement. Il y avait du potentiel mais gâcher par des lacunes qui plombent le titre.

00001289931
« Tu vas la prendre celle-là »

La mémoire dans la peau : Jason Bourne

Jason Bourne réussit plutôt bien son passage sur consoles de salon mais il lui manque pourtant quelques qualités qui lui vaudraient considération de ma part. Trop répétitif, trop scripté, on retiendra surtout un système de combat pêchu avec des actions dévastatrices localisées.

 

 

Les flops :

Les jeux ratés, les jeux honteux, les grosses déceptions. On essaie de les oublier vite.

005664311
Pierre qui roule n’amasse pas forcément les éloges.

Beautiful Katamari

Nouvel opus catastrophique. Réalisation plus que médiocre, maniabilité exécrable. Un vrai jeu de massacre.

 

devil_may_cry3_21
« I’m a gay, i’m a japoniais ! »

Devil May Cry IV

Jeu plaisant au départ, devient rapidement redondant. On enchaîne les combos sans vraiment de plaisir et surtout on est consterné par l’aspect miroir de la seconde partie du soft. Un vrai calque à l’envers. Juste honteux.

 

soldier-of-fortune-pay-back-051
C’est reparti….

Soldier of fortune : Payback

La série sombre de plus en plus dans le médiocre et ce n’est pas cet opus qui viendra me contredire. Laid, gameplay archaïque, que lui reste-t-il ? Pas grand-chose. Gardons en mémoire le premier opus et restons-en là.

 

condemned2_450x3601
« T’as pas intérêt à foutre mon nom dans la crédits sinon j’te bouffe »

Condemned 2

Après un premier épisode de qualité, cette suite joue dans la surenchère. Trop de tout, trop c’est trop. Les phases d’investigation sont ennuyeuses à mourir et surtout les combats à mains nus perdent de leur intérêt. On bloque, on tape, on bloque…la mécanique lasse, le jeu aussi. Et encore, je ne vous parle pas du manque d’originalité des environnements.

 

ninja-gaiden-2-200711261046339121
Un ninja qui devrait prendre sa retraite…

Ninja Gaiden 2

Un Ninja Gaiden qui ressemble à tous les autres avec ce défaut majeur d’accumuler les lacunes comme on empile les torchons. Une histoire soporifique, des combos pas super intéressants et surtout une caméra CATASTROPHIQUE.

 

ivy_valentine_soul_calibur_4_by_francision1
« Ca va les loches là, t’es sûr que ça va faire baver les prépubères ? »

Soul Calibur IV

Soul Calibur revient avec une esthétique douteuse, des personnages incongrus (Yoda ?!) et une jouabilité qui perd en vitesse, fun et simplicité comme c’était le cas avec le premier.

 

banjo-kazooie-31
Je crois que Rare bat de l’aile là…

Banjo et Kazooie : Nuts and Bolts

Banjo n’aurait pas dû quitter nos souvenirs d’antan. Il revient avec des casseroles pleins les pattes. Un système de véhicules pesant, peu performant, peu évident et ennuyeux. Les missions se répètent et on s’ennuie ferme. Seul survivant du mythe l’humour du tandem…heureusement.

 

178009-13-11
Je sens que la fin approche…

Mortal Kombat vs DC. Universe

La saga Mortal Kombat troque ici son « irrévérence » pour les lois du contrat commercial. Moins de sang, des fatalités globalement molles et ratées et des modes de jeu bien minces. Dommage vu le potentiel du titre…prions pour que ce ne soit pas le dernier.

 

Mes attentes :

Peu de choses pour l’instant sur 360, il faut dire que le calendrier est assez vide. Je dirais Fear 2 qui s’annonce bien nerveux mais c’est à peu près tout. J’ai bien peur d’être déçu par un certain Resident Evil 5 voire même par un Street Fighter IV.

 

 

Mes rêves :

Sur next-gen, je dirais un Killer Instinct comme Neantderthal mais également le retour de vieilles licences totalement désuètes comme une Earthworm Jim, un Duke Nukem Forever. Des choses comme ça…il faut bien rêve un peu.

chat-01
« J’vais m’faire ce sale clébard de Volt à la rentrée moi »

 

A voir aussi : mon bilan Wii et le bilan de Neantderthal.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :